facebook

18-22 Rue d’Arras 92000 NANTERRE France

01 30 94 37 60

Mon panier
Aucun article
>
logo-Euro Filtr'eaux
» » CACF® L’EAU VIVE : QUESTIONS et RÉPONSES sur les problèmes de traitement des eaux
CACF® L’EAU VIVE : QUESTIONS et RÉPONSES sur les problèmes de traitement des eaux

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE TRAITEMENT CHIMIQUE ET TRAITEMENT PHYSIQUE DE L’EAU ?

L’adoucisseur d’eau, grâce à ses résines échangeuses d’ions, transforme les carbonates de calcium insolubles dans l’eau, responsables du tartre, en carbonates de sodium, solubles dans l’eau. La composition chimique de l’eau est transformée. Le calcium (bon pour les os et indispensable pour la santé) est transformé en sels de sodium qui se trouvent ainsi en quantité excessive dans l’eau. C’est pourquoi la loi relative à la qualité de l’eau potable interdit d’adoucir l’eau en dessous de 16 °TH. Le doseur de polyphosphates, autre procédé de traitement chimique, ajoute des produits chimiques (polyphosphates) à l’eau pour freiner l’entartrage. Or l’utilisation des polyphosphates est interdite dans la fabrication des lessives dans la plupart des pays industrialisés. Contrairement à l’adoucisseur ou au doseur à polyphosphates, le procédé de décarbonatation-détartrage CACF® agit par traite-ment physique. Il ne change pas la composition de l’eau et conserve tous les éléments naturels présents dans l’eau, dont le calcium, si utile à notre organisme. Ce procédé transforme le carbonate de calcium en minuscules cristaux (flocons) visibles seulement au microscope.

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE TRAITEMENT CHIMIQUE ET TRAITEMENT PHYSIQUE DE L’EAU ?

QU’EST-CE QUE LE TRAITEMENT D’EAU PAR OSMOSE INVERSE ?

L’osmose inverse (osmoseur) a pour effet de retirer la plupart des sels minéraux de l’eau par filtration. L’eau est poussée à travers une membrane très fine sous l’effet de la pression. Elle abandonne en même temps que les éléments indésirables (nitrates, plomb, pesticides, etc) les sels minéraux comme le calcium, le magnésium, le fer, … présents dans l’eau et précieux pour notre organisme.

LES PHENOMENES DE CORROSION, L’ «EAU ROUGE», PEUVENT-ILS ETRE STOPPES PAR LE TRAITEMENT CACF® ?

Le décarbonateur-détartreur CACF® a une action anti-corrosion, assainit le métal et stoppe la formation des pustules, origine des corrosions. Les phénomènes d’«eau rouge» disparaissent progressivement.

LES PHENOMENES DE CORROSION, L’ «EAU ROUGE», PEUVENT-ILS ETRE STOPPES PAR LE TRAITEMENT CACF® ?

QUEL EST LE MEILLEUR EMPLACEMENT POUR INSTALLER LE DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® ?

Il est généralement conseillé de l’installer après le compteur d’eau mais il peut aussi être placé en amont d’un producteur d’eau chaude pour ne protéger que le circuit d’eau chaude sanitaire.

EN COMBIEN DE TEMPS VERRONS NOUS L’EFFICACITE DE L’APPAREIL ?

La rapidité du traitement CACF® dépend du degré calcaire de l’eau et de l’importance des dépôts de tartre. Sur les pommes de douches entartrées, l’effet est visible en quelques jours. Un chauffe-eau fortement entartré demandera plusieurs mois pour retrouver un pouvoir d’échange calorifique correct. La dissolution des dépôts importants de tartre dans les tuyauteries sera progressive et pourra prendre plusieurs années si les dépôts sont très anciens.

LE DEBIT OU LA PRESSION DE L’EAU VONT-ILS DIMINUER SUITE A L’INSTALLATION D’UN APPAREIL CACF® ?

La pression de l’eau sera la même à l’entrée de l’appareil qu’à la sortie. Un léger dégagement de CO2 (gaz carbonique) résultant de la décarbonatation, produit un effet de propulsion qui supprime toute perte de pression ou de débit. Néanmoins, pour assurer le bon fonctionnement de votre CACF®, il convient de changer les cartouches selon le rythme indiqué sur la notice technique.

EST-CE QUE LE PROCEDE CACF® « ADOUCIT » L’EAU ?

L’eau n’est pas « adoucie » car les carbonates de calcium, même transformés, restent dans l’eau. C’est pourquoi il est conseillé de continuer à mettre du sel régénérant dans le lave-vaisselle. L’eau traitée par le procédé CACF® assure une sensation de confort et de douceur sous la douche ou dans votre bain. Le linge sera plus souple et vous utiliserez moins de lessives et de produits assouplissants.

LE TRAITEMENT D’EAU PAR LE PROCEDE CACF® EST-IL « ECOLOGIQUE » ?

Le traitement d’eau CACF® est « écologique ». Il ne transforme pas la composition naturelle de l’eau, n’ajoute pas de produits chimiques, n’entraîne aucune perte d’eau par des régénérations d’eau salée, comme l’adoucisseur. Il fonctionne sans autre énergie que la pression de l’eau. Il respecte l’environnement.

LE TRAITEMENT D’EAU PAR LE PROCEDE CACF® EST-IL « ECOLOGIQUE » ?

SI LE CALCIUM RESTE DANS L’EAU, NE VA-T-IL PAS ENTARTRER MES INSTALLATIONS ?

Le procédé CACF® empêche l’entartrage tout en conservant le calcium dans l’eau. Au passage de l’eau à travers le décarbonateur-détartreur CACF®, le carbonate de calcium est transformé en de minuscules flocons ayant la forme de cristaux qui ne peuvent plus se déposer ou s’incruster sous forme de tartre.

A PARTIR DE QUEL DEGRE DE DURETE °TH) DE L’EAU EST-IL CONSEILLE D’INSTALLER UN DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF®

Dès 16 °TH, l’eau est suffisamment entartrante pour vous permettre de tirer bénéfice d’un traitement par le procédé CACF®.

COMMENT TESTER FACILEMENT L’EFFICACITE DU PROCEDE CACF® ?

Il existe un moyen simple pour essayer l’effet anti-tartre du décarbonateur-détartreur. Il s’agit d’un pochon ressemblant à un sachet de thé qu’il suffit de suspendre dans une bouilloire ayant une résistance apparente. Vous serez convaincus de l’efficacité en moins d’une semaine. Demandez-le à votre installateur agréé.

COMMENT TESTER FACILEMENT L’EFFICACITE DU PROCEDE CACF® ?

LE DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® A-T-IL UNE ACTION SUR LE TARTRE DEJA DEPOSE DANS LES TUYAUTERIES ET DANS LES CHAUFFE-EAU ?

Si vos installations sont anciennes et entartrées, le CACF® a une action curative sur le tartre déjà déposé. L’eau traitée par le procédé CACF® a la propriété de dissoudre peu à peu les dépôts de tartre. Les cristaux (flocons) présents dans l’eau traitée attirent à eux les éléments calcaires incrustés et les entraînent pour être évacués lors des tirages d’eau.

LE PROCEDE CACF® FILTRE T-IL NOTRE EAU ?

Le décarbonateur-détartreur CACF® assure une filtration grâce à sa deuxième cartouche. Il arrête les impuretés, particules diverses, sables, boues, … ayant une finesse supérieure à 25 microns.

COMMENT POUVONS NOUS CONSTATER L’ACTION ANTI-ALGUES OU ANTI-MICROBIEN DU DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® ?

Pour constater l’action germicide ou biocide du procédé CACF®, il suffit de remplir d’eau traitée CACF® le bol de votre chien. Il ne se formera plus aucun dépôt verdâtre sur le bol. Le procédé CACF® brise également la carapace des micro-organismes, tels que les amibes, légionelles, etc… L’utilisation de l’eau traitée par le procédé CACF® est également recommandée pour les aquariums.

COMMENT POUVONS NOUS CONSTATER L’ACTION ANTI-ALGUES OU ANTI-MICROBIEN DU DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® ?

EST-CE QUE L’EAU TRAITEE PAR LE DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® CONSERVE SES QUALITES ET LE GOUT DE L’EAU EST-IL CHANGE ?

L’eau traitée par le procédé CACF® conserve toutes ses qualités et son goût n’est pas modifié. Le goût de chlore, s’il est présent dans l’eau, disparaîtra grâce à la filtration par charbons actifs assurée par la deuxième cartouche.

EST-CE QUE L’EAU TRAITEE PAR LE DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® CONSERVE SES QUALITES ET LE GOUT DE L’EAU EST-IL CHANGE ?

QUELLES ECONOMIES POUVONS-NOUS ATTENDRE SUITE A L’INSTALLATION D’UN DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® ?

Grâce à l’action curative du procédé CACF®, l’absence de dépôts de tartre entraînera des économies d’énergie et augmentera la durée de vie de vos installations (robinets, pommes de douches, tuyauteries, chaudière, …). Le pouvoir assouplissant de l’eau traitée vous fera faire des économies de produits lessiviels.

QUELLES ECONOMIES POUVONS-NOUS ATTENDRE SUITE A L’INSTALLATION D’UN DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® ?

EN QUOI CONSISTE L’ENTRETIEN D’UN DECARBONATEUR-DETARTREUR CACF® ?

Son entretien est très simple. Il suffit de dévisser les corps de filtres et de changer les cartouches se trouvant à l’intérieur. La fréquence des changements dépend de plusieurs paramètres (type d’appareil, consommation d’eau, ° TH, …). Elle est indiquée sur la notice technique de chaque appareil. Ce changement doit intervenir au moins une fois par an.

L’EAU EST NOTRE PLUS PRECIEUSE RESSOURCE. ELLE EST IRREMPLAÇABLE.
SANS ELLE, IL N’Y AURAIT PAS CETTE ETINCELLE MAGIQUE QUE L’ON APPELLE LA VIE.